Indice de Perception de la Corruption -IPC- 2016

bg-image Publié le 25 Janvier 2017 dans Evènements

" Dans un trop grand nombre de pays, les citoyens sont privés de leurs besoins les plus élémentaires et vont au lit chaque soir avec la faim au ventre à cause de la corruption; pendant que des dirigeants et des corrompus profitent de luxueux styles de vie dans l’impunité." José Ugaz, Président de Transparency International


Transparency International-Initiative Madagascar a présenté ce mercredi 25 janvier 2017 l'Indice de Perception de la Corruption -IPC-2016 de Transparency International au Café de la Gare Soarano d'Antananarivo.

Devant une assistance de près de 150 personnes composée de représentants de la société civile, du secteur privé, des ministères et du gouvernement, des institutions de contrôle de l'Etat (BIANCO, SAMIFIN, CSI), des partenaires techniques et financiers, de jeunes étudiants et de journalistes, le Directeur Exécutif a présenté les résultats et le classement de Transparency International.

Madagascar obtient la note de 26/100 points (0 est la moins bonne note et 100 la meilleure note) et se classe à la 145ème place sur 176 pays faisant partie du classement. La Grande Île accuse un recul par rapport à 2015 avec une perte de 2 points (28/100 points en 2015) et une chute de 22 places (123ème/168 pays en 2015).

Cet indice mesure la perception de la corruption dans le secteur public des pays. Le classement de Transparency International compile les résultats issus de 13 sources de données menées par 12 organismes indépendants. 7 sources contenant des données sur Madagascar ont permis le calcul du score de Madagascar. (Le détail des sources est à télécharger dans les documents en bas de l'article).

Ce score a été analysé par Transparency International-Initiative Madagascar.  Il a été qualifié comme étant alarmant. En effet Madagascar s'est fixé comme objectif dans sa Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption (SNLCC) d'atteindre le score de 50/100 points en 2025. Or après trois années de stagnation à 28/100 points, Madagascar recule de 2 points.

En 2016 le gouvernement a voté des lois et des textes pour lutter contre la corruption mais peu ont été concrétisées à travers des actions.

La mise en place de Pôles Anti-Corruption (PAC), la lutte contre l'impunité avec la condamnation de personnes pour des faits de corruption ainsi qu'une plus grande indépendance et des moyens supplémentaires pour les institutions de contrôle de l'Etat permettront d'obtenir des résultats concrets.

Ainsi 2017 sera une année décisive pour Madagascar. Les dirigeants devront faire preuve d'efficacité dans la lutte contre la corruption afin que le score de Madagascar reparte à la hausse et assurer la transparence dans l'organisation des élections présidentielles prévues en 2018.


 

DOCUMENTS A TELECHARGER

Transparency International-Initiative Madagascar:

Présentation des résultats de l'IPC 2016 par le Directeur Exécutif

Discours d'ouverture de la présentation des résultats de l'IPC 2016

Transparency International:

IPC 2016: Infographie du classement 2016

IPC 2016 - Infographie des résultats pour l'Afrique Sub-Saharienne

Détails des 13 sources de données de l'IPC 2016

Le classement mondial et les analyses régionales et globales sont disponibles sur le site de Transparency International: www.transparency.org