Présentation de l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) 2015 à l'American Center d'Antananarivo le 27 Janvier 2016

Publié le 28 Janvier 2016 dans Evènements

Transparency International présente chaque année l’Indice de Perception de la Corruption –IPC- qui attribue une note à chaque pays répertorié et donne un classement mondial des états allant du moins au plus corrompu. Le classement de l’IPC et les notes sont gardés secret jusqu’au jour du lancement simultané par les sections de Transparency International dans chaque pays.

L’évènement a eu lieu le 27 janvier 2016 et Transparency International-Initiative Madagascar –TI-IM- a présenté l’Indice de Perception de la Corruption 2015 à l’American Center de Tanjombato à Antananarivo. En plus de la présentation des résultats, l’Association souhaitait lors de cet évènement lancer un message d’avertissement fort au gouvernement de Madagascar sur la nécessité de renforcer sa lutte contre la corruption.

Madagascar obtient la même note depuis trois années consécutives 28/100 points et se classe difficilement à la 123ème place du classement. L'Etat malgache s'est fixé comme objectif dans sa Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption 2015-2025 d'atteindre la moyenne, soit 50/100 points en 2025.

Un concours de dessins de caricatures intitulé « Ensemble contre la corruption » a été organisé en parallèle de l’évènement afin de donner une plus grande visibilité au lancement de l’IPC et d’intéresser un plus grand nombre de citoyens, en particulier les jeunes, à l’importance de la lutte contre la corruption.

 

Maitre Alex Rafamatanantsoa, Président de TI-IM, a ouvert la séance en rappelant la reconnaissance internationale de cet outil de comparaison des pays chaque année. Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur des Etats-Unis à Madagascar a ensuite présenté un discours avec un message fort à l’attention des autorités malgaches notamment sur le problème de l’impunité et du non-respect des décisions judiciaires.

Ensuite Monsieur Frédéric Lesné, Directeur de TI-IM, a présenté la méthodologie utilisée pour réaliser l’indice et dévoilé le score de Madagascar. Il a apporté une analyse de ce résultat soulignant la stagnation du score de Madagascar depuis trois années consécutives et la nécessité de donner plus de moyens à la lutte contre la corruption dès maintenant si le gouvernement veut atteindre l’objectif fixé dans la Stratégie Nationale de Lutte contre la Corruption 2025 d’atteindre une note de 50/100 dans l’IPC pour Madagascar.

La séance s’est clôturée par la remise des prix et des certificats pour les lauréats du concours « Ensemble contre la Corruption ». Les invités ont ensuite visité l’exposition des onze dessins gagnants exposés en grand format sur des toiles en vinyl.